WEITERSWILLER

Les édifices religieux de Weiterswiller

Comme de nombreux villages d'Alsace où coexistérent les trois communautés religieuses (protestante, catholique et juive), Weiterswiller possèdait deux églises et une synagogue.
Les édifices consacrés aux services des cultes catholique et juif sont relativement récents (respectivement 1872 et 1868). En revanche, « l'église protestante », ou église historique, est bien plus ancienne (XIVème siècle)

 

L'église historique

Cette église construite entre 1338 et 1346, est consacrée à Saint Michel et est classée monument historique depuis le 26 septembre 1921. Elle fut utilisée de 1727 à 1874 par les deux communautés - catholique et protestante - sous le régime du simultaneum.

Cliquez sur les vignettes pour voir les photos en vraie grandeur (refermer la fenêtre avant de passer à la vignette suivante).

Stand   Stand   Stand   Stand

Le terrain qui l'entoure fut longtemps le cimetière du village. On y trouve plusieurs stèles sauvées de la destruction et un ossuaire (le Totehiesel) dont l'Association des Amis de l'Eglise Historique envisage la restauration après celle, réussie, de l'église.

La nef et le choeur de l'église furent décorées de magnifiques peintures murales au début du XVème siècle.
Dans la nef : sur le mur de gauche des extraits de l'Ancien Testament (livre de la Genèse), sur le mur de droite des extraits du Nouveau Testament, sur le mur face aux fidèles le Jugement Dernier.
Dans le choeur : l'Ascension, le vie de la Vierge Marie, et les figures des Saints. Les peintures du choeur sont tronquées par le haut suite à l'installation d'un plafond voûté.
En 1525 furent entrepris des travaux d'aménagement : rehaussement du plafond dans la nef, percement de grandes fenêtres puis installation du plafond voûté dans le choeur.
Lors de l'introduction de la Réforme en 1547 par les barons de Fleckenstein, les murs furent recouverts d'un badigeon pour cacher les peintures qui ne furent redécouvertes qu'en 1906.
Le chanoine Walter, spécialiste reconnu des peintures murales du Moyen-Age, conclut son livre publié en 1936 par cette phrase : Nulle part ailleurs en Alsace on ne peut trouver un ensemble pictural aussi homogène qu'à l'église de Weiterswiller.

Cliquez sur les vignettes pour voir les photos en vraie grandeur.

Stand     Stand

Ci-dessus, deux vues d'ensemble des fresques (photos J. P. Lerch).

Stand     Stand     Stand     Stand

De gauche à droite : Jésus au mont des Oliviers, Judas baisant son maître, la mise au tombeau et Marie tenant sur ses genoux le corps de son fils.

L'église est ouverte pour des visites guidées les dimanches et jours de fête de mai à fin septembre de 14 h 30 à 18 h. Pour des visites à d'autres moments, téléphoner au 03 88 89 52 34 (M. Léon Fernbach) ou au 03 88 89 27 45 (M. André Dorschner).
L'
Association des Amis de l'église historique de Weiterswiller a son siège à la mairie de Weiterswiller : 03 88 89 47 50.

 

La synagogue

La synagogue se trouve au 12 de la rue principale au milieu de la montée vers le haut du village, quand on vient d'Obersoultzbach.

Stand   Stand   Stand

Cliquez sur les vignettes pour voir les photos en vraie grandeur.

Construite selon les plans de l' architecte de l' arrondissement de Saverne, Louis Furst (le même qui dessina les plans initiaux de l'église catholique), elle fut inaugurée le 7 octobre 1868, en présence de représentants de toutes les confessions. Désaffectée en 1923 puis vendue en 1950, elle servit de maison d'habitation à partir de cette date. Elle est actuellement propriété de la commune.
Elle possédait une arche sainte qui fut transférée à Mommenheim, puis à Strasbourg où elle se trouve actuellement
La synagogue est répertoriée dans l'inventaire préliminaire des monuments historiques de 1996.

L'église catholique

Egalement consacrée à Saint Michel, elle fut construite à l'instigation de l'abbé Wendling entre 1871 et 1874 sur un terrain du Kaestengärtel par des entrepreneurs, artisans et ouvriers du village. Depuis 1878 elle possède un orgue classé (3 juillet 1977), réalisé en 1712 par Jean-Georges Rohrer pour l' église des franciscains de Haguenau, et acheté à la commune de Weyersheim dans laquelle il avait été transféré en 1798.

Stand   Stand   Stand

Cliquez sur les vignettes pour voir les images en vraie grandeur.

De gauche à droite, l'église catholique vue par Tony Langen, Robert Bangratz, Frédéric Rexer.

 

 

Ecrivez-moi : fs.histoire@orange.fr

François SCHUNCK - décembre 2007
Ce site est une initiative personnelle. Les textes, les fichiers et les images qu'il contient n'ont aucun caractère officiel.